Hypnose et enfants HP (Hauts Potentiels)

Les élèves de l’ECH en formation pour Devenir Hypnohypnothérapeutes réalisent un mémoire de fin de formation sur une thématique qu’ils ont choisie.

Voici la synthèse du mémoire réalisé par Anne-Bérengère Bouillat en 2018

Hypnose et enfants HP (Hauts Potentiels)

Surdoués, Hauts potentiels, zèbres, etc. : autant de termes pour désigner ces enfants dont le
cerveau fonctionne et se développe différemment des autres.

Sur le plan cognitif, d’abord, il a été démontré qu’ils possèdent des mécanismes plus rapides de
traitement de l’information, avec notamment une pensée en arborescence, un réseau associatif
très rapide et riche qui ouvre la voie à la créativité, aux idées « géniales » qui émergent de ces
connexions multiples. Ce développement intellectuel spécifique entraîne un développement
psychoaffectif singulier également. Spontanément, ces enfants vont manifester de l’intérêt pour
toute opération complexe de l’esprit et une aversion pour le banal, le répétitif. Mais si leur
potentiel n’est pas identifié et pris en considération, ils vont plutôt exprimer un désintérêt, une
humeur dépressive, agressive, des troubles du sommeil, des maladies psychosomatiques et une
baisse de résultats scolaires.

Être un enfant « surdoué », c’est souvent « voir ou percevoir ce que les autres ne voient ou ne
perçoivent pas » sans en être conscient ; c’est avoir une étonnante maturité intellectuelle, mais
une évolution émotionnelle plus lente, donc décalée ; c’est aussi, souvent, minimiser ses propres
capacités et qualités parce qu’elles ne demandent aucun effort, jusqu’à se dévaloriser et avoir
une estime de soi négative. Ça n’est donc pas toujours une chance, et plutôt souvent une
souffrance, notamment due au décalage entre soi et le reste du monde, « les autres ».
Ainsi, les problématiques auxquelles ils devront faire face seront nombreuses : différence et
incompréhension, rejet, besoin de contrôle, soif inextinguible de connaissances, angoisses,
violence, hypersensibilité et émotions ingérables, haine de l’injustice, image de soi dégradée,
difficultés scolaires variées, troubles du comportement et du sommeil, masques et faux self,
inhibition intellectuelle, etc.

Or souvent, ces enfants ne savent pas qu’ils sont différents car ils n’ont pas été détectés, et
continuent donc de se construire avec toutes ces problématiques, qui s’aggravent souvent avec
l’âge. Ainsi, la première grande aide que l’on peut leur apporter est de les « détecter », de les
reconnaître, lorsqu’ils viennent consulter, pour des problèmes très divers. Les accompagner dès
l’enfance permettra alors de leur éviter bien des écueils dans lesquels tombent des adultes Hauts
potentiels…

Ensuite, l’accompagnement par l’hypnose pourra se faire dans de nombreux domaines.
L’Hypnose leur est en effet particulièrement adaptée, car ils ont une grande capacité à faire
coexister conscient et inconscient, cerveau droit et cerveau gauche. Ils pourront ainsi mobiliser
avec une grande vivacité leur imaginaire et leur créativité, très développés, et leurs formidables
ressources pour être en harmonie avec eux-mêmes afin d’accomplir tout ce que leurs
extraordinaires capacités leur permettent.

Quant à l’Autohypnose, elle le sera également tout particulièrement adaptée. Ils pourront en effet
ainsi gérer seuls un certains nombres de leurs problématiques. De plus, leur curiosité, leur soif
d’apprendre et leur besoin de contrôle seront comblés par cette discipline, avec laquelle ils sont
susceptibles de pouvoir faire des merveilles !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.