Hypnose et douleur du membre fantôme

Les élèves de l’ECH en formation pour Devenir Hypnohypnothérapeutes réalisent un mémoire de fin de formation sur une thématique qu’ils ont choisie.

Voici la synthèse du mémoire réalisé par Valérie GUMY en 2018

Hypnose et douleur du membre fantôme

Actuellement, la douleur est un réel enjeu de santé publique, elle a des répercussions sur le système économique et social d’un pays.

C’est une problématique, un combat que mène quotidiennement les équipes médicales et paramédicales en milieu hospitalier. Elle est vécue comme une lutte émotionnelle par chaque client, qui mal pris en charge, altère considérablement leur qualité de vie.

En France, selon INSERM, en 2016, 30% des adultes souffrent de douleurs chroniques. La douleur est à l’origine d’environ deux tiers des consultations médicales.

En 1545, le chirurgien Ambroise Paré décrit précisément, pour la première fois, les douleurs du membre fantôme chez une personne amputée d’un membre suite à une blessure par balle. Ces douleurs et ressentis sont complexes et parfois réfractaires aux traitements antalgiques. Il n’est pas rare de rencontrer des clients en situation d’échec thérapeutique, se sentant incompris par le système médical.

La douleur du membre fantôme a souvent été qualifiée de mystérieuse… Après une amputation, comment vivre avec la perception réelle de douleur dans le membre absent ?

Au long terme, elles ont des conséquences néfastes sur le quotidien d’une personne : stress, anxiété, angoisse, dépression, repli sur soi, trouble du sommeil, …, détériorant la qualité de vie au niveau professionnel, social, sentimental, amical, …

Ainsi, l’hypnose est une alternative thérapeutique, elle établit un lien de confiance avec le client afin qu’il puisse se libérer de son bagage émotionnel. L’hypnose permet de moduler la douleur, de gérer les émotions qui l’accompagnent et d’apporter du confort.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.