L’hypnose où comment lutter contre l’échec scolaire

Les élèves de l’ECH en formation pour Devenir Hypnohypnothérapeutes réalisent un mémoire de fin de formation sur une thématique qu’ils ont choisie.

Voici la synthèse du mémoire réalisé par Nathalie Bitller en 2017

L’hypnose Où comment lutter contre l’échec scolaire

Quel que soit leur âge, tous les enfants peuvent être confrontés un jour ou l’autre à des difficultés scolaires. Cela peut se manifester par un trouble de l’attention, un échec scolaire, un manque de concentration…

Toutes ces difficultés scolaires sont différentes et propres à chaque enfant, puisque chacun a son histoire, son passé qui peut être en lien avec ces difficultés rencontrées au cours de son parcours.

Avant de parler d’échec scolaire, on parle donc d’abord d’élève en difficulté, décrocheur. Une étiquette qui a tendance à le suivre tout au long de sa scolarité jusqu’à sa sortie du système obligatoire, 16 ans, où la société parle alors d’élève qui a décroché, en échec scolaire.

Aujourd’hui, lorsque l’on parle d’échec scolaire, on pense surtout aux 140 000 jeunes (chiffres de l’ODCE 2014) qui, chaque année, sortent du système éducatif sans qualification. Mais alors en quoi la société d’aujourd’hui est-elle responsable ? Comment les institutions gèrent ce nouveau « fléau » ? et comment l’hypnose peut être une des solutions complémentaires ?

Pour répondre à ces questions, je vais dans un premier temps définir les termes d’échec et de difficultés scolaires ; chercher ses causes ; ses conséquences, puis j’analyserai les moyens mis en place aujourd’hui pour lutter contre cet échec scolaire, leurs limites, et enfin développerai les solutions possibles dont fait partie l’hypnose.

Une proposition de métaphore et de déroulé de séance adaptés à la problématique terminera cet écrit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.