Hypnose, Accompagnement prénatal et attitude ocytocique : 9 mois pour s’accueillir

Les élèves de l’ECH en formation pour Devenir Hypnohypnothérapeutes réalisent un mémoire de fin de formation sur une thématique qu’ils ont choisie.

Voici la synthèse du mémoire réalisé par Aurélie Butaye en 2017

Hypnose, Accompagnement prénatal et attitude ocytocique : 9 mois pour s’accueillir

Les femmes enceintes peuvent connaître l’extase d’un accouchement, comme le prolongement d’un acte sexuel, d’un acte d’amour, ou l’angoisse d’un accouchement totalement dépersonnalisé, médicalisé, voire traumatisant.
Les structures médicalisées, bien que sachant que tout comme la respiration, la digestion, l’accouchement se fait sans y penser, de manière physiologique, mettent souvent l’accent sur l’annihilation de la douleur alors qu’elles pourraient mettre l’accent sur les conditions favorables au processus physiologique.
Lâcher son néocortex pour faire confiance à son inconscient, c’est ce qui va permettre à la femme enceinte d’aller dans l’émotion qui est la porte de la physiologie.
Peu importe l’environnement, peu importe les événements, tout au long de la grossesse, l’hypnose va amener progressivement la femme à accéder à cet espace de la physiologie.
Le processus de transformation de soi se fait en douceur et permet de dépasser ses craintes en toute sécurité, de les transformer, de prendre confiance en soi, tout en apprenant à reconnaître ses besoins et à les satisfaire.
Choisir de donner la vie, d’offrir une naissance digne du petit d’homme à venir, c’est faire le choix de s’ouvrir à l’autre comme une partie de soi. Ainsi en se choisissant elles, en acceptant de se mettre à nu, en exprimant les craintes et les désirs qui les animent, en retrouvant foi en soi et en prenant conscience que « la science sans conscience, n’est que ruine de l’âme », les femmes ont la possibilité de faire place à leur transformation tout au long de leur grossesse, plutôt qu’à leur dépersonnalisation le jour de l’accouchement, et se réapproprier ce moment de leur naissance en tant que mère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.