Hypnose et douleurs abdominales chez l’enfant

Les élèves de l’ECH en formation pour Devenir Hypnohypnothérapeutes réalisent un mémoire de fin de formation sur une thématique qu’ils ont choisie.

Voici la synthèse du mémoire réalisé par Christine Harold en 2018

Hypnose et douleurs abdominales chez l’enfant

Les douleurs abdominales récidivantes chez l’enfant ont diverses origines : organique – en rapport avec une pathologie identifiée – ou anorganique – sans lien avec une malformation, un handicap, une maladie diagnostiquée. Elles peuvent s’accompagner d’autres symptômes, en rapport avec des dysfonctionnements d’organes de la digestion, avoir des liens avec des émotions identifiées ou refoulées, des situations vécues ou héritées des générations précédentes. Ces douleurs sont parfois incomplètement soulagées par les traitements médicamenteux. Dix à quinze pour cent d’enfants en âge scolaire consultent pour douleurs abdominales fonctionnelles récurrentes.

Parents et professionnels de la santé se retrouvent démunis et recherchent d’autres outils pour prendre en charge ce symptôme qui impactent la qualité de vie de l’enfant et de sa famille.

Ces douleurs chroniques entraînent un état de fatigue, physique, psychique, intellectuel, retentissant sur les capacités d’apprentissage et de mémorisation de l’enfant, diminuant ses performances scolaires et pouvant amener à une déscolarisation, à un désinvestissement des activités sociales, parascolaires, à un isolement même au sein de la famille.

La recherche médicale a montré ces dernières années les bénéfices de l’hypnose thérapeutique pour soulager ces douleurs chez l’adulte et l’enfant du fait de la modification des seuils d’activation des zones cérébrales, impliquées dans le contrôle de la douleur : diminution en intensité et en fréquence, également diminution des signes associés, amélioration du confort de vie au quotidien.

En effet, lors de la consultation, le hypnothérapeute va établir une relation de confiance avec l’enfant et sa famille, et recueillir les informations qui caractérisent cette douleur ; les resituer dans le vécu personnel, familial, social ; identifier les répercussions sur le développement de l’enfant ainsi que ses attentes, ses espérances; mesurer le degré d’investissement dans l’atteinte des objectifs; évaluer ses ressources.

La transe hypnotique va amener une diminution des tensions physiques et psychiques, faciliter la communication avec son inconscient, stimuler ses ressources, conduire à un recadrage des douleurs, une relecture des situations, des émotions, l’ouverture sur un nouveau modèle.

Grâce à son imaginaire, l’enfant va pouvoir déplacer son attention et la focaliser, non plus sur le symptôme mais sur une expérience positive (dissociation), modifier les caractères de la douleur (réification), valoriser une sensation positive (substitution sensorielle), créer une insensibilisation, une anesthésie de la zone du corps concernée, comme dans l’accompagnement de A***, qui illustre ce mémoire. L’enfant se réconcilie avec son corps, se réunifie, peut se projeter dans l’avenir. L’apprentissage de l’auto-hypnose avec le hypnothérapeute renforce les bénéfices de la séance et redonne son autonomie à l’enfant.

Soulager les douleurs abdominales récurrentes de l’enfant le remet dans une dynamique positive ; c’est aussi une mesure de prévention sachant que ces douleurs traitées de façon inefficace ou non traitées sont responsables de pathologies inflammatoires chroniques invalidantes à l’âge adulte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.