La personne du grand âge en EHPAD et la fin de vie

Les élèves de l’ECH en formation pour Devenir Hypnohypnothérapeutes réalisent un mémoire de fin de formation sur une thématique qu’ils ont choisie.

Voici la synthèse du mémoire réalisé par Isabelle Monzat en 2017

La personne du grand âge en EHPAD et la fin de vie

Je suis une personne âgée…de 43 ans et j’ai des cheveux blancs. J’ai aujourd’hui toute mon autonomie, toutes mes capacités physiques et intellectuelles. Je suis en capacité aujourd’hui de vivre, de décider ce que je veux. Je peux me déplacer seule, je peux me lever seule, je peux manger seule, je peux me laver seule, je peux m’essuyer seule après avoir été aux toilettes, je peux me gratter seule lorsque par exemple mon oreille me démange, je peux me laver les dents seule… Je peux vivre dans ma maison au milieu des miens, je peux travailler, je peux subvenir seule à mes besoins, je peux décider seule de ma mort…

J’ai un mari, des enfants qui ont besoin de moi et qui peuvent compter sur moi…J’ai encore auprès de moi, ma grand-mère, mes parents, mon oncle et ma tante, mon frère. Je peux avoir une vie sociale épanouie, je peux sortir, faire la fête, aller au cinéma, je peux aller et venir où bon me semble…

Voilà tout ce qui peut me différencier aujourd’hui d’une personne âgée…de 80 ans en EHPAD… Qui doit, elle, vivre ces pertes successives, ces deuils… A-t-elle été aidée pour affronter cela, a-t-elle été soutenue et accompagnée tout au long de sa vie pour appréhender ces moments cruciaux de sa vie ?

Au-delà de notre différence d’âge, ce qui peut me relier aujourd’hui à cette octogénaire en EHPAD, c’est cette foutue angoisse de la mort… Inéluctable, irréversible, certes logiquement plus éloignée pour moi que pour elle mais là et bien là… Je pense que l’hypnose a un intérêt à être appliquée dans ce contexte précis et en tant que future hypnothérapeute, je mettrais mes compétences et mon expérience au bénéfice de cette personne, de ces personnes.

La recherche aura pour objectifs de :
– Créer des liens entre hier, aujourd’hui et demain. Je suis une soignante, fière de l’être, fière d’exercer mon métier comme je l’avais envisagé, fière d’apporter le meilleur de moi-même aux personnes âgées.
– Réfléchir à l’intérêt de l’hypnose auprès de la personne âgée et en fin de vie. Y a-t-il un intérêt et lequel ou lesquels ?
– Réfléchir aux obstacles possibles à la mise en place de l’hypnose. Comment contourner ces obstacles ? Comment prendre ma place d’Hypnohypnothérapeute dans un contexte à priori « prudent et réservé », voir « hostile » ?

Ma rencontre avec l’Hypnose a été, est et sera un beau cadeau de la vie, un beau cadeau dans ma vie. Ce fût un bouleversement, je peux dire un séisme, avec des prises de conscience parfois douloureuses, avec des répercussions aussi bien physiques que psychologiques.

Je vais de surprise en découverte et chaque jour apporte son lot de révélations, de prises de conscience, c’est une avancée positive, considérable dans ma vie dont je souhaite faire profiter de nombreuses personnes autour de moi. C’est mon projet aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.