L’Hypnothérapie Au secours des femmes surmenées

Les élèves de l’ECH en formation pour Devenir Hypnohypnothérapeutes réalisent un mémoire de fin de formation sur une thématique qu’ils ont choisie.

Voici la synthèse du mémoire réalisé par Marie Gatineau en 2017

L’Hypnothérapie Au secours des femmes surmenées

Stressée, débordée, fatiguée, découragée, surmenée ! Pas assez de temps, pas assez de temps, pas assez de temps… avoir une petite voix qui crie au fond de soi « ça suffit ! »… caresser le fantasme de tout plaquer, de partir vivre à la campagne ou sous les tropiques, de retrouver le goût des choses simples… Pourtant, il faut s’occuper des enfants, apporter de l’argent au foyer, mener une carrière professionnelle, faire bonne figure face à des patrons exigeants, une famille, des amis… tout va bien, vraiment je n’ai pas de quoi me plaindre, tout va bien ! Faire la liste de courses, tenir la maison, organiser les activités des enfants, courir, courir, courir, penser à tout, penser à tout, ne rien oublier, surtout ne rien oublier !

Le mental, hyper entrainé, lance des alertes à n’importe quel moment du jour et de la nuit. Peur d’oublier quelque chose d’important, peur d’oublier. Peur de ne pas être à la hauteur ! Peur de décevoir, peur de ne pas être aimée pour qui je suis – mais qui suis-je d’ailleurs ?

Devoir à tout prix faire ses preuves dans tous les domaines.

Le rythme que mènent les femmes menant une carrière professionnelle, avec des enfants, une vie sociale, à Paris ou ailleurs, relève de l’exploit.

Aujourd’hui ces femmes surmenées se demandent comment mieux gérer leur vie, comment faire baisser la pression avant explosion de la cocotte-minute intérieure.

Il faut briser ce cercle vicieux du surmenage !

Et pour cela, l’hypnose, thérapie brève, est l’outil idéal, puisqu’il permet, en peu de temps, de travailler de façon respectueuse de la personne, mais en profondeur, avec des résultats à la fois rapides et durables.
Ainsi, l’hypnothérapie va permettre à ces femmes surmenées, débordées, de :
– Prendre de la distance par rapport à tous les rôles qu’elles endossent au quotidien
– Se (re)connecter à leurs émotions et véritables besoins
– Améliorer leur estime de soi (s’accepter et s’affirmer)
– Adoucir leur perfectionnisme et leur besoin de contrôle
– Prendre de la hauteur pour accéder à des solutions innovantes

Et ainsi gagner en flexibilité, liberté, cohérence intérieure, authenticité et joie de vivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.