Vers une reprogrammation immunitaire en hypnose. Application aux allergies

Les élèves de l’ECH en formation pour Devenir Hypnohypnothérapeutes réalisent un mémoire de fin de formation sur une thématique qu’ils ont choisie.

Voici la synthèse du mémoire réalisé par Mathieu BERNARD en 2019

Vers une reprogrammation immunitaire en hypnose. Application aux allergies

Les réactions allergiques empoisonnent la vie d’un français sur trois. Que ce soit des allergies alimentaires, médicamenteuse, de contact, que ses manifestations soient digestives, cutanées, respiratoires, ORL, imputables ou non, à l’augmentation de la pollution, elles ne cessent de progresser. 3,8% de la population identifiée comme allergique en 1968, plus de 30% en 2018. L’allergie flambe. Les ventes d’antihistaminiques explosent. Il existe pourtant d’autres solutions. Globalement, le traitement symptomatique n’a pas notre préférence, il nous parait plus efficace et pérenne de traiter la cause. Les protocoles de désensibilisation, sont longs, couteux, partiellement efficace. Sans compter que l’identification de l’allergène prend parfois du temps. Cette pratique est réservée aux médecins et nécessite un environnement sécurisé, car une réaction allergique suivant son type d’expression peut s’avérer fatale (choc anaphylactique ou oedème de Quincke). Il nous faudra nous entourer d’un maximum de précaution. Il est possible de réaliser une désensibilisation allergique en hypnose. Popularisée en PNL par Robert Dilts, le protocole est cependant assez long, fastidieux. Cette désensibilisation est en France réservée aux médecins et ne saurait, là aussi, être réalisée sur une allergie grave en l’absence d’environnement adaptéNous débuterons par un rappel nécessaire des mécanismes de l’allergie, avec quelques illustrations associées. La compréhension de ces mécanismes est essentielle pour expliquer à l’inconscient sa méprise. Nous présenterons ensuite le cadre d’une séance type d’hypnose telle que nous la pratiquons, avec à notre sens une indispensable mise à jour du logiciel de l’inconscient, assortie d’une sorte de correction de bugs. En sachant que nous remplissons et sortons à loisir de ce cadre, que notre pratique ne cesse d’évoluer et ceux grâce au feed-back que nous obtenons des clients. Nous aborderons les méthodes utilisées, afin de révéler leur complexité par rapport à la nôtre. Puis nous proposerons notre approche, faite d’hypnose directe, mais non directive, simplifiée à l’extrême, saupoudrée à la fin de métaphore. Enfin, nous rapporterons deux cas de guérison de l’allergie en hypnose, dont l’un, étonnamment complètement fortuit, probablement en lien avec l’hypnose profonde.Ces deux cas soulèveront d’ailleurs quelques étonnantes questions. Pour ensuite conclure sur la discordance entre la simplicité et la facilité de la méthode face à la potentielle dangerosité de l’allergie et aux indispensables précautions dont il faut savoir s’entourer pour pratiquer en toute sérénité. Nous élargirons ensuite sur l’efficacité potentielle d’une parfaite connaissance de la physiopathologie pour informer l’inconscient, le reprogrammer afin de résoudre certains dysfonctionnements immunitaires comme dans les maladies auto-immunes, ou certains dérèglements cardiaques comme dans les tachycardies sinusales inappropriées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.