Quand le harcèlement scolaire rencontre l’hypnose

Les élèves de l’ECH en formation pour Devenir Hypnohypnothérapeutes réalisent un mémoire de fin de formation sur une thématique qu’ils ont choisie.

Voici la synthèse du mémoire réalisé par Caroline Bouziane en 2019

Quand le harcèlement scolaire rencontre l’hypnose

Le harcèlement peut commencer très tôt… dès la maternelle, on retrouve dans les
classes des petits caïds et des souffre-douleurs. Mais ce sont les 9-14 ans qui se distinguent
par leur violence ! Je m’intéresserai donc, dans ce mémoire, plus précisément à l’adolescence.
L’adolescent quitte le monde de l’enfant pour entrer dans celui de l’adulte, encore en
construction.

Son entrée marquée par la puberté où de nombreux changements physiques, sexuels
et psychologiques apparaissent reste le dénominateur commun, et pourtant chaque individu
va le vivre et le manifester à sa façon. Ajouter à cela, le harcèlement à l’école ou au collège,
d’un côté ou d’un autre, harcelé ou harceleur, ce chemin ressemble à mes yeux aux douze
travaux d’Hercule.

Je veux explorer le domaine du harcèlement scolaire par besoin de comprendre ce qui
pousse à cette violence, pour obtenir l’objectivité nécessaire à la meilleure qualité
d’accompagnement de ces êtres humains en construction et les guider vers le bon chemin,
leur chemin de vie. Je suis sûre que je peux trouver en l’hypnose une piste de travail
intéressante pour aider ce public et je veux leur remettre en mains propres, ce bel outil
qu’il possède naturellement : l’auto hypnose.

Ce mémoire a pour but de :
– Permettre de comprendre ce que le harcèlement scolaire engage au niveau
psychologique pour chaque personne impliquée.
– Comprendre ce que le harcèlement vient révéler et le sens qu’il a actuellement,
pour les élèves qui le subissent, comme ceux qui l’actent et pour l’institution
scolaire.
– De donner des outils simples et utiles pour devenir acteur du changement.
L’objectif final de ce mémoire est d’apporter avec douceur et bienveillance, un nouvel
outil riche d’enseignements que représente l’auto hypnose et l’hypnose pluridisciplinaire, et
également au niveau scolaire, pour que l’école soit un lieu de vie, d’échanges et de bonheur
et non une zone à risque.

Un élève qui souffre ne peut apprendre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.