L’usage de l’hypnose pour se débarrasser de la cigarette

Les élèves de l’ECH en formation pour Devenir hypnothérapeutes réalisent un mémoire de fin de formation sur une thématique qu’ils ont choisie.

Voici la synthèse du mémoire réalisé par Mathias HARDOUIN en 2019

L’usage de l’hypnose pour se débarrasser de la cigarette

Abstract

J’ai été fumeur pendant plusieurs années. Et cela m’était important d‘arrêter de fumer. Cette addiction concernant nombres de consommateurs, je suis heureux de participer à la création d’un travail, œuvrant à limiter les ravages des maladies liées à sa consommation. Et que les personnes puissent maximiser leur espérance de vie. Dans de nombreux cas, le fumeur arrête seul, sans plan d’action, sans préparation, ni soutien. Ce qui minimise les chances de parvenir à son but.
D’où l’utilisation de l’Hypnose, et du travail Inconscient, pour se libérer de la cigarette et envisager une vie davantage saine.

Dans ce Mémoire, j’aborde différentes parties, comme : l’historique du tabagisme, sa définition, les consommateurs. Je présente également, les conséquences de la consommation, qui engendre l’intoxication due aux composants. J’y détaille les phénomènes de tolérance et d’accoutumance, ainsi que les risques potentiels encourus par les fumeurs, de voir leur santé se détériorer.

J’évoque les approches existantes tel que :

Les Thérapies Comportementales et Cognitivistes et leurs outils.
L’approche d’autres professionnels hypnotherapeutes issus du monde médical. Et l’approche d’une autre hypnotherapeute, que j’ai rencontrée. Et qui m’a partagé sa façon de travailler. Qui présente d’ailleurs, des similitudes sur certains points de notre formation. J’ai pris le cas pratique d’une femme pour cette séance ; en effectuant une anamnèse pour la première séance. Suivi d’un travail autour des éléments recueillis, avant de rédiger ce travail d’écrit, et poursuivre vers la séance d’hypnose.

Je débute par tous les éléments du début de séance : Anamnèse, Pré-talk, test de rapidités hypnotiques, inductions, fusibles, et je poursuis vers la phase de travail avec des protocoles, avant de travailler par le biais de plusieurs axes différents. Le déroulé commence par une visualisation sensorielle, dans laquelle j’imbrique une série de suggestions composées des véritables éléments toxiques du tabac, pour recadrer par la peur des risques du comportement, avec facultativement du dégout. Après cet axe de recadrage par aversion, je continue par une approche composée de plusieurs métaphores, comprenant trois métaphores imbriquées plus un recadrage supplémentaire pour la Valeur / Contre-valeur. Je poursuis par l’usage des suggestions en m’appuyant sur les prédicats de la personne, afin que la personne soit libérée du tabac. Mais également qu’elle profite de l’évolution des bénéfices réels de l’arrêt sur la santé par ce changement.

Je finis par les suggestions post-hypnotiques et le REOC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.