Le trouble panique et les apports possibles d’une thérapie par l’hypnose

Les élèves de l’ECH en formation pour Devenir Hypnothérapeutes réalisent un mémoire de fin de formation sur une thématique qu’ils ont choisie.

Voici la synthèse du mémoire réalisé par Ahmed SAID en 2020

Le trouble panique et les apports possibles d’une thérapie par l’hypnose

En l’an 0 du calendrier grégorien, la population mondiale s’élevait à quelques 170 millions d’êtres humains.
Un millénaire plus tard nous dénombrions que quelques 250 millions de personnes et ce n’est que dans les années 1800, à l’aube de l’ère industrielle que nous atteignions le premier milliard d’individus sur la planète terre. Il ne fallut que deux cent ans pour septupler ce chiffre et passer en 2020 à plus de 7,6 milliards d’individus.

C’est grâce à sa curiosité, sa créativité et aux innombrables découvertes que l’homme a fait, qu’il a pu rendre son environnement propice à accueillir une telle évolution exponentielle. Ce désir de toujours faire mieux a peu à peu laissé place à une dynamique du toujours faire plus. Plus rapide, plus performant, plus innovant… De l’ère préhistorique à l’ère du numérique, le progrès a peu à peu laisser place à l’innovation.

Dans cette course effrénée de nos sociétés à toujours faire plus, beaucoup s’accordent à penser que l’homme a négligé sa capacité à supporter plus. Tout va plus vite, tout va trop vite. De cette belle contradiction sont nés de nouveaux maux. Stress, Burn-outs, troubles anxieux, dépressions, mal-êtres…

La société d’aujourd’hui souffre-t-elle de cette évolution trop rapide de l’environnement dans lequel vit l’homme ? De ce questionnement légitime, découle un besoin grandissant de bien-être. Jamais les professions du bien-être et d’accompagnements thérapeutiques n’ont été autant sollicitées.

Les divers environnements de l’homme, sociétal, familial et professionnel, exercent des stress que chacun vit à sa manière. Le trouble panique en est un qui s’est présenté à maintes reprises sous mes yeux.

Il existe des thérapies existantes qui traitent le trouble panique sous plusieurs aspects. Ceux-ci vont du suivie psychologique à la thérapie médicamenteuse. Seulement ces thérapies présentent parfois certaines limites (la durée d’une thérapie, le risque d’accoutumance aux médicaments, la démarche d’entamer une psychothérapie, suis-je fou ?…)

La thérapie par l’hypnose a l’avantage de ne pas être incompatible avec les thérapies dites « classiques ». Par ailleurs, de par les techniques qu’elle dispose, elle offre plusieurs axes de travail sur les problématiques de trouble panique. Elle a l’avantage d’opérer profondément, tant bien sur les plans conscients qu’inconscients et ce, des simples comportements d’une personne jusqu’aux plus profond de ses croyances.

Ses résultats se sont avérés prometteurs et rapides sur deux sujets, il m’est alors paru intéressant d’entamer un travail de recherche sur ce trouble.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.