Le deuil d’un enfant : l’hypnose thérapeutique au service de l’accompagnement du parent endeuillé

Les élèves de l’ECH en formation pour Devenir hypnothérapeutes réalisent un mémoire de fin de formation sur une thématique qu’ils ont choisie.

Voici la synthèse du mémoire réalisé par Nathanaëlle ROVELAS en 2019

Le deuil d’un enfant : l’hypnose thérapeutique au service de l’accompagnement du parent endeuillé

Ce mémoire s’adresse aux praticiens et aux hypnothérapeutes en hypnose qui souhaitent
comprendre ce qu’est le deuil d’un enfant pour un parent, au service d’un
accompagnement thérapeutique adapté. Le décès d’un enfant provoquant un
ébranlement considérable pour le parent qui le vit, il peut engager un processus de deuil
long et tumultueux. Un hypnothérapeute en hypnose accueillant un client en deuil de son
enfant, pourra ainsi puiser les informations nécessaires et utiles pour l’accompagner.

Nous nous attacherons dans un premier temps à définir l’impact de la mort d’un enfant
aussi bien dans la société que dans le système familial. Car lorsqu’un enfant meurt, c’est
aussi un drame collectif, vécu aux yeux de la société comme profondément injuste et
anormal. La mort d’un enfant entraîne également une réorganisation du système familial,
où les membres de la famille devront puiser dans leurs ressources d’adaptation pour
sortir de la crise, les parents, les frères et sœurs ayant des besoins différents.

Pour comprendre ce qu’est le deuil, ce mémoire abordera ce qu’est un deuil normal avec
ses spécificités, que la mort de l’enfant ait été attendue ou ait été brutale. Avec tout ce
qu’elle implique tant dans le vécu physique que psychologique du client. Un temps
variable selon les clients est nécessaire dans le processus de deuil tout comme certains
comportements favorisent sa résolution. Il s’agira de comprendre le deuil normal, pour
comprendre le deuil lorsqu’il se complique. Nous verrons ainsi le deuil pathologique, le
deuil traumatique avec ses risques de séquelles post-traumatiques.

Cela permettra au hypnothérapeute de saisir que l’anamnèse spécifique sera intimement liée
au processus de deuil du client. Nous avons voulu donner des outils spécifiques pour
permettre au praticien de reconnaître un deuil compliqué, tout en étant attentif au
contexte familial, à l’histoire de l’enfant décédé qui le lie à son parent et aux circonstances
de sa mort dans le recueil d’informations. S’adapter aux croyances du client et être
attentif aux émotions, notre matière première, seront des points essentiels lors de
l’anamnèse.

Il s’agira alors de porter un regard sur l’hypnose au service de l’accompagnement d’un
parent endeuillé et de l’apport de cet outil lorsque le processus est bloqué. Puis nous nous
attacherons à proposer des exemples de structures et de déroulés de plusieurs séances
dans le cadre d’un accompagnement en hypnose pour fluidifier le processus de deuil.
Nous nous appuierons sur un cas hypothétique.

Enfin, au travers de tout ce qui aura été lu, le hypnothérapeute pourra comprendre que la mort
d’un enfant, même après des années de thérapie, est une blessure qui marque à vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.