Hypnose et gestion du stress et de l’anxiété dans l’accompagnement de la reconversion professionnelle

Les élèves de l’ECH en formation pour Devenir Hypnothérapeutes réalisent un mémoire de fin de formation sur une thématique qu’ils ont choisie.

Voici la synthèse du mémoire réalisé par Jean Marc SOLAL (2020) en 2021

Hypnose et gestion du stress et de l’anxiété dans l’accompagnement de la reconversion professionnelle

Si la majorité des français (93%) a déjà songé à faire une reconversion professionnelle, seuls 38% d’entre eux ont franchi le pas!

55% en ont envie mais n’ont pas passé le cap, alors que 21% sont en pleine reconversion et 17% ont déjà fait une reconversion.

Pourquoi seule 1 personne sur 3 passe à l’action?

Qu’est-ce qui empêche 2 personnes sur 3 de se reconvertir?

La littérature mentionnant les psychothérapies, les traitements médicamenteux, les alternatives (phytothérapie, yoga, pleine conscience, sophrologie) et l’hypnose, ainsi que les échanges avec des cliniciens expérimentés, permettent de dire que le stress et l’anxiété sont des inhibiteurs d’action dans le processus de reconversion professionnelle.

Les prendre en charge en amont du projet et/ou durant la phase de reconversion, facilite la réussite de ces changements de trajectoire.

Ainsi, j’ai choisi d’intégrer cette gestion du stress et de l’anxiété dans deux axes de réflexion :

-La reconversion professionnelle comme projet de vie (choisie/volontaire)
-La reconversion professionnelle comme opportunité (contrainte/involontaire)

Je me suis intéressé aux problématiques les plus fréquemment rencontrées lors d’un accompagnement tout au long d’une reconversion professionnelle. Celui-ci peut débuter en amont du choix jusqu’à l’entrée dans une nouvelle activité voire au-delà.

-Travail autour de l’argent
-Travail autour de l’image sociale
-Difficultés à créer un projet réaliste
-Peur d’échouer dans le métier choisi
-Peur de ne être à la hauteur des études (formation, apprentissage…)

L’objet d’accompagnement avec l’hypnose est d’amener ces personnes en reconversion, à trouver un équilibre au moyen de leurs ressources intérieures tout en renforçant l’acceptation de cette transition, à les mettre en mouvement et agir, à être confortable et à l’aise dans leur nouvelle vie. Le travail sur la confiance et l’estime de soi y est essentiel.

La séance d’hypnose doit s’adapter à la personne, à ses sens, à ses particularités. J’ai insisisté sur la prise en compte de l’individualité de la personne, de ses pensées, comportements et émotions liés au stress et à l’anxiété présents en amont et en cours de reconversion professionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.