Hypnose et Dyslexie

Les élèves de l’ECH en formation pour Devenir Hypnohypnothérapeutes réalisent un mémoire de fin de formation sur une thématique qu’ils ont choisie.

Voici la synthèse du mémoire réalisé par Sylvie THOMAS en 2019

Hypnose et Dyslexie

Votre enfant rencontre des difficultés dans son acquisition de la lecture et de l’écriture? Peut-être souffre-t-il d’un trouble d’apprentissage: la dyslexie.La dyslexie est un trouble cognitif spécifique et durable des capacités de lecture, elle se caractérise par un décalage entre une compétence attendue et une performance obtenue.

Apprendre à lire et à écrire, c’est apprendre à construire des significations à partir d’indices et formuler à partir de ces indices. C’est aussi utiliser, à chaque moment, l’information déjà recueillie pour traiter la suite du message. La lecture et l’écriture sont la résultante de processus mentaux complexes impliquant, ensemble ou isolement, des capacités de segmentation phonétique et de représentation orthographique des mots de la langue. Ces habilités supposent, par ailleurs, que l’enfant puisse développer, grâce à l’expérience de la lecture orthographique des mots, des souvenirs d’évocation de nature auditive, visuelle… Plus la réactivation de ces souvenirs s’effectuera de façon automatisée, plus la recherche nécessaire de la signification sera rendue possible. Le phénomène est complexe mais certains enfants y parviennent en quelques semaines ou mois alors que d’autres souffriront toujours de ne pas automatiser ce décodage.

Reconnu comme handicap par l’OMS et catégorié e comme telle, la dyslexie engage une prise en charge thérapeutique ainsi que des aménagements scolaires pour compenser le handicap et permettre l’égalité des droits et des chances.La dyslexie entraine des confusions de sons, des inversions de syllabes et de lettres… Ne parvenant pas à se libérer des exigences instrumentales propres au décodage ou à la transcription fidèle des mots, les pensées de l’enfant dyslexique ne peuvent s’exprimer avec toute la souplesse que devrait permettre l’usage de l’écrit dans une démarche de réflexion et de mentalisation. Pour que cette barrière ne demeure pas insurmontable, tous les efforts sont requis pour identifier, au cas par cas, les meilleures stratégies permettant d’améliorer l’efficience des comportements de lecture et d’écriture.

5Au-delà de ce trouble, pris en charge par une équipe pluridisciplinaire et amélioré par le travail de fond individualisé de l’orthophonie, il n’en demeure pas moins que l’enfant dyslexique est fragilisé et abîmé par cette expérience de vie. L’hypnothérapie peut être envisagée, parallèlement aux protocoles mis en place, pour permettre à l’enfant de se (re)construire psychologiquement. Les séances d’hypnothérapie s’adapteront à la personnalité de l’enfant et à son objectif personnel: diminuer l’anxiété, améliorer la confiance en soi, développer l’estime de soi, diminuer le stress, améliorer la concentration…En agissant sur le champ compensatoire, travail de l’orthophoniste, et sur le champ émotionnel, travail de l’hypnotherapeute, l’enfant pourra se construire dans la meilleure dynamique possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.