Hypnose et Asthme

Les élèves de l’ECH en formation pour Devenir Hypnohypnothérapeutes réalisent un mémoire de fin de formation sur une thématique qu’ils ont choisie.

Voici la synthèse du mémoire réalisé par Juliette Deleage en 2019

Hypnose et Asthme

L’asthme est une maladie dont souffrent plus de quatre millions de personnes en France (source INSERM) et 235 millions dans le monde (source OMS). Il s’agit d’une affection respiratoire chronique dont on n’a pas encore complètement élucidé les causes profondes. En effet, son déclenchement est lié à des causes multifactorielles.

Mal pris en charge, l’asthme peut être handicapant au quotidien pour le client et altérer sa qualité de vie. Dans les cas les plus graves, il peut même conduire au décès, 1500 à 2500 par an en France (source Vidal recos). C’est une maladie qui, en outre, représente un coût économique important. En effet, l’asthme sévère est directement associé à environ 600 000 journées d’hospitalisation par an. Il entraine des insomnies, une baisse d’activité et un absentéisme à l’école ou au travail (source INSERM).

L’OMS reconnaît l’asthme comme une maladie importante en termes de santé publique. L’Organisation joue un rôle dans la coordination internationale de l’action menée au niveau national contre la maladie. Sa stratégie consiste à soutenir les États Membres qui cherchent à réduire la charge de la maladie, les incapacités et la mortalité prématurée qu’elle entraîne.
Les objectifs du programme de l’OMS sont les suivants:
-la veille pour déterminer l’ampleur du problème, suivre les tendances, en mettant l’accent sur les populations pauvres et défavorisées,
-la prévention primaire pour réduire l’exposition aux facteurs de risque courants, notamment la fumée du tabac, les infections fréquentes des voies respiratoires inférieures chez l’enfant et la pollution de l’air (à l’intérieur, à l’extérieur et sur le lieu de travail),
-améliorer l’accès à des interventions d’un bon rapport coût/efficacité, et notamment aux médicaments, ainsi que les critères d’exigence et l’accessibilité des soins aux différents niveaux du système de santé.

D’un point de vue plus personnel, ce sujet me concerne particulièrement car, étant une maladie dont une des origines est génétique, elle touche souvent dès l’enfance les membres d’une même famille. Mon oncle, mon frère, mes deux enfants et mon mari sont asthmatiques. Je pense, comme ce sera montré plus tard (dans la façon dont l’aborde Erickson), que c’est une maladie dont on ne peut pas guérir mais que l’on apprivoiser pour qu’elle ne représente plus un poids pour le client ou son entourage. L’hypnose participe d’après moi de ce process.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.