Grossesse et psychologie transgénérationnelle : Quand le passé des passé refait surface

Les élèves de l’ECH en formation pour Devenir Hypnothérapeutes réalisent un mémoire de fin de formation sur une thématique qu’ils ont choisie.

Voici la synthèse du mémoire réalisé par Pauline MARTIN en 2021

Grossesse et psychologie transgénérationnelle : Quand le passé des passé refait surface

Quand je pensais à mon mémoire, deux sujets m’ont tout de suite attiré : L’hypnose et la périnatalité, et la psychologie transgénérationnelle.
Je trouve ces deux sujets très intéressants et je me sentais totalement tiraillée entre les deux. J’ai donc cherché à rassembler ces deux thèmes afin de n’en former plus qu’un.
J’ai eu l’occasion d’échanger avec une enseignante de l’ECH et psychothérapeute Benedicte Naudeau pour m’éclairer sur ces sujets et a mis en lumière que ces deux thèmes n’étaient pas incompatibles, au contraire.
En effet, au-delà des différents stress et angoisses auxquels certaines femmes enceintes peuvent être confrontées, il m ‘a semblé intéressant de me pencher sur ces stress, peurs, angoisses et/ou comportements qui surviennent de façons inexpliquées, autant chez la future maman que chez le futur le papa. En effet, l’aspect psychologique est parfois peu pris en compte chez la maman et encore moins chez papa. On peut pourtant constater que ces angoisses peuvent nuire au bon déroulement de la grossesse, celles-ci pouvant en effet avoir un impact sur le couple avec une répercussion directe sur le psychisme du bébé.
Certaines de ces angoisses peuvent être dues à des traumatismes transgénérationnels.

« Nous postulons l’existence d’une âme collective et la possibilité qu’un sentiment se transmettrait de génération en génération se rattachant à une faute dont les hommes n’ont plus conscience ni le moindre souvenir. » écrivait Sigmund Freud dans « Totem et Tabou » ;
La même année, Jung développait l’idée d’une « transmission héréditaire de la capacité d’évoquer tel ou tel élément du patrimoine représentatif ». De plus, des pistes scientifiques attestent de l’existence d’une mémoire traumatique biologique (sujet auquel s’est intéressé le psychiatre Boris Cyrulnik). En effet les mémoires de nos ancêtres peuvent nous être transmises de façon inconsciente et parfois se réveiller, ici, pendant la grossesse chez la maman et/ou le papa. Des traumatismes vécus par nos aïeux peuvent nous obliger inconsciemment à suivre cette loyauté familiale, en perpétuant le même schéma que nos ancêtres pouvant avoir des répercussions négatives lorsque ces schémas sont à l’encontre de notre bien-être.

Dans ce mémoire, nous allons donc voir ce qu’est la psychologie transgénérationelle, appelée aussi psychogénéalogie, comment la science explique la transmission de ces mémoires et comment et pourquoi se réveillent-elles. Nous allons ensuite déterminer quels sont les indicateurs d’un traumatisme transgénérationnel pour voir comment les traiter.

Nous verrons par ailleurs quelles sont les pratiques déjà utilisées pour traiter ce sujet, et comment, avec l’hypnose et nos outils, lever ces traumatismes chez les futurs parents. Cela aura également un impact direct sur le bébé in utéro, et permettra de lever ce poids ancestral du futur bébé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.