Burn-out et hypnose

Les élèves de l’ECH en formation pour Devenir Hypnothérapeutes réalisent un mémoire de fin de formation sur une thématique qu’ils ont choisie.

Voici la synthèse du mémoire réalisé par Virginie Boudeville en 2020

Burn-out et hypnose

Le burn-out est une pathologie qui se développe de plus en plus dans le monde du travail ces dernières années. Faute d’une définition commune à tous, il est encore difficile de chiffrer le nombre de personnes touchées mais il semblerait que près de 13 % des actifs soient concernés en France à ce jour.

Si certains profils et certaines professions sont plus exposés que d’autres, le burn-out peut toucher chacun d’entre nous si les facteurs qui le déclenchent sont réunis.

Il se traduit par un épuisement émotionnel, une déshumanisation de la relation à l’autre et un désinvestissement de soi.

La plupart des entreprises et des institutions ont des difficultés à l’anticiper et à le prévenir, faute d’une réelle politique de santé au travail et d’un manque de volonté de revoir en profondeur l’organisation du travail.

Du coup, lorsqu’il se déclenche, ses victimes se retrouvent en arrêt maladie et c’est le corps médical et paramédical qui prend le relais, sous l’impulsion du médecin généraliste, le plus souvent.

L’hypnose est encore sous-représentée dans les solutions qui s’offrent aux victimes du syndrome d’épuisement au travail. Pourtant, elle a toute sa place, tant en prévention du stress qui concoure à son déclenchement qu’en terme de solution thérapeutique après son apparition.

Elle doit s’inscrire dans un parcours thérapeutique global, si possible en lien avec le médecin et le psychologue ou psychiatre qui suivent la personne concernée.

Une anamnèse poussée doit permettre à l’hypnothérapeute de connaître la situation du client, ses valeurs et en particulier sa relation au travail mais aussi son rapport au temps, son environnement et ses projets. Il peut ainsi adapter la séance en fonction de l’objectif du client, qui peut être d’aller mieux, de revoir son rapport au travail, de travailler sur son projet futur…

Si un retour au poste ou à l’emploi d’origine est envisagé, il faut savoir que le taux de rechute est très élevé. Il est donc primordial de préparer ce retour avec le client et de lui apprendre à mieux gérer son stress grâce à l’auto-hypnose en particulier.

Si la solution envisagée par le client est une reconversion, il peut être intéressant de s’assurer qu’il a bien fait le deuil de sa situation précédente afin de lui donner toutes les chances de réussir dans sa nouvelle voie.

Les étapes jusqu’à la guérison seront nombreuses et souvent longues. Il est donc probable qu’une seule séance ne soit pas suffisante pour aborder toutes les situations et solutions proposées par l’inconscient du client.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.